Tél. : 1-450-444-7644  Sans frais : 1-855-944-7644

EN

Qui nous sommes et pourquoi le mot détox

2015-10-13
Alimentation

Par Jacynthe René

scientifiques, science, gluten, crème solaire, jacythe rené, jmagazine, controverse

Pourquoi avoir choisi les mots détox gourmande? Lorsque j'ai commencé à diffuser mes recettes et inspirations il y a plus de deux ans (rituel à l'huile de la bouche, jus verts, recettes vivifiantes et autres idées bien-être), ces informations n'étaient pas accessible pour plusieurs, d'où le désir ressenti de communiquer ce contenu, tout simplement pour que vous puissiez retrouver, comme moi, votre énergie et vitalité.

Pas plus compliqué que ça et sans aucune prétention.

Je ne suis ni nutritionniste, ni médecin, ni pharmacienne, ni scientifique. Je ne suis qu'un porte parole d'un style de vie qui n'était pas véhiculé et qui gagne à être connu, tout simplement parce qu'il fait du bien.

Ma formation? J'ai des diplômes en sciences pures et en communication. J'ai cumulé pas mal d'expériences depuis 20 ans et riche d'avoir écrit maintenant 3 livres, d'être éditeur en chef de jmagazine.ca depuis 3ans et bientôt, d'un bookzine, d'être aussi conceptrice de Vive... À travers tout ce beau parcours, j'ai rencontré plusieurs professionnels et plusieurs d'entre eux sont des collaborateurs précieux et surtout réguliers, qui m'accompagnent dans tout ce que j'entreprends. Soyez assuré, vous êtes entre de bonnes mains! Le dernier livre a été écrit avec Danielle Denichaud qui a toute une formation en nutrition (au-delà de 3 années), qui nous accompagne comme nulle autre en tant que consultante en nutrition sur jmagazine, le résultat a aussi été validé par des docteurs...

Si "Vive la Détox" puis "Délices Détox" sont devenus "best seller" en quelques jours, c'est à ma grande surprise. Je savais qu'il y a avait un besoin. J'ai entendu au fil des mois l'appel de plusieurs qui désiraient être mieux dans leur corps, changer leurs habitudes, retrouver leur forme, une digestion plus saine, etc. Sans rien inventer, j'ai donc proposé des tentatives de solutions en misant sur le ph, la digestion,  les aliments nutritifs au profit de repas usinés et tout cela, sans développer d'obsession au niveau des calories. Quand j'ai réalisé  que le type d'alimentation que je préconise mise sur la valeur nutritive des aliments tout en favorisant une digestion simple qui nous permet de conserver notre énergie, j'ai eu d'abord un choc puis une libération. Moi qui comptais chacune des calories ingérées dans un calepin et qui me sentait prisonnière de mon alimentation, j'ai bifurqué pour l'approcher comme une alliée merveilleuse pour ma vitalité.

Détox pour moi signifie donc éliminer ce qui n'est pas digeste au profit d'aliments qui nourrissent nos cellules (qui ne crient alors plus famine) et permettent à notre organisme de bien fonctionner. Détox n'était pas encore un mot utilisé couramment ici au Québec et je trouvais qu'il définissait bien cette philosophie alimentaire (parce qu'on favorise des intestins et un système digestif "propres" tout en atteignant un mieux-être "vibrant").

Alors que j'avais écrit le premier livre de recettes avec une certaine retenue, vos milliers de témoignages et nombreuses questions ont guidé l'écriture de la suite attendue de Vive la Détox. Attendue parce qu'on a besoin d'avantage de ces recettes gourmandes dont on raffole et qui ne font que regrouper légumes, légumineuses, graines et noix sous des sauces alléchantes, des collations rassasiantes... On y goûte, on est surpris, on en redemande, pourquoi? parce qu'on se sent comblé et léger à la fois, parce qu'on retrouve notre énergie, notre vitalité et c'est ce feeling qui nous pousse à continuer, pas le poids sur la balance. Les bienfaits sont nombreux puisqu'en misant sur des ingrédients entiers et naturels, on favorise évidemment la santé et le bon fonctionnement de l'organisme.

Maintenant, la ligne de soins naturels n'était pas prévue dans mon parcours, comme rien de tout ça d'ailleurs, je ne fais que suivre le naturel et les besoins avec ce désir de communiquer des trucs qui peuvent améliorer le bien-être et faire un changement concret. Les premiers soins sont apparus et vous en avez demandé de nouveaux. Autant que votre réponse à ce que je diffuse m'a positionnée dans une "mission de vie", autant nous avons répondu à vos besoins. Que je me retrouve aujourd'hui avec une ligne beauté et une entreprise du bonheur, que je sois devenue "femme d'affaires", malgré moi, c'est à force d'avoir suivi mon coeur et de vous avoir écoutés.

Le bon attire le bon. J'écrivais et essayais des recettes seule. Au cours des derniers mois, des scientifiques m'ont approchée aussi naturellement que l'aventure jmagazine, Soins et livres ont débuté. Lors d'un changement d'huile un premier m'a dit qu'il soutiendrait mes actions pour les enfants par des études scientifiques. Une médecin de famille m'a offert d'écrire pour jmagazine, puis deux autres. Quatre docteurs ont respectivement relu mes livres (avant qu'ils ne soient imprimés!) pour me dire que j'arrivais à vulgariser des principes porteurs.

Puis, à un moment donné, je me suis exclamée simplement d'être heureuse de pouvoir vous proposer, heureuse de ses effets, une protection solaire saine, non en inventant des propos mais en reprenant une étude, tout simplement, car je n'invente rien, je diffuse, je porte en paroles et en écrits ce que j'apprends, qui peut faire une différence sur la santé, sans pousser quiconque à me suivre, quoique les professionnels répètent depuis les controverses surprenantes qu'il n'y a aucun danger à cuisiner mes recettes :), au contraire! et qu'aucune auto prescription n'est de mise puisque aucun dogme n'est favorisé autre que le bien manger, que le plaisir toujours au rendez-vous et que j'affirme haut et fort que je mange à l'occasion frites, que je cuisine de la viande pour mes hommes et que mes enfants peuvent se retrouver au magasin de bonbons pour le simple bonheur du moment!

Alléluia.

J'écris parce que certains professionnels sont liés à leurs associations et ne peuvent déroger des lignes de conduite établies par celles-ci, ce qui ne permet pas beaucoup de latitude et qui est unique au Québec. Si plusieurs d'entre vous se sentent mieux grâce, bien humblement car je n'invente rien, à ce que je diffuse, peut-on applaudir cette santé améliorée et ce retour à une cuisine soignante parce que gros bon sens, en plus d'être rapide à préparer (5 minutes en moyenne!) et alléchante?

Merci aux scientifiques, experts dans le domaine de la santé et médecins qui nous entourent et à notre consultante en nutrition Danielle Denichaud qui a écrit le dernier livre avec moi. Les connaissances puissantes et novatrices partagées relèvent d'une médecine fonctionnelle qui inclut un style de vie à l'aspect soignant.

Voilà une merveilleuse équipe de spécialistes de la santé et scientifiques reconnus, ouverts et objectifs qui font une différence sur la santé et le bien-être des gens: Dr Brouillard-40 000 livres vendus dans les 7 derniers mois, Dr Dussault, Mme Danièle Starenkyj- grande dame de la santé, du couple, des familles qui signe son 20ième livre, Dr Lagacé, le pharmacien Jean-Yves Dionne, les nutritionnistes Anne-Marie Roy et Alexandra Leduc, la naturopathe Véronique Bourdeau, l’expert en aromathérapie Luc Larivée, Dr Karyne Cordeau, Dr Rhadidja Benebdallah, l’experte en ayurveda Vanessa Curutchet, l’experte en médecine chinoise, Noémie Gélinas pour ne nommer qu’eux, sont tous, au même titre que des chefs santé réputés, des collaborateurs précieux.

En faisant le voeu qu'on arrête de chercher des bibites là où il n'y en a pas!!!

Et pour que ça soit clair, je n'ai jamais dit que les crèmes solaires étaient cancérigènes (l'étude que j'ai partagée questionnait plutôt le lien de l'application des crèmes solaires commerciales et l'absence de mélanome; le seul "input" personnel que j'ai fait était de proposer une alternative saine) et après consultations avec mes médecins, il n'y a aucun danger à couper le gluten!!! Voyons donc!!! J'accrocherai mes patins lorsque la communauté scientifique affirmera et prouvera qu'il est mieux de manger un "hot dog" que du brocoli ou encore qu'il est mieux de se badigeonner (enfants compris) de dérivés pétroliers, d'agents de conservation et de fragrances diverses plutôt que d'huiles végétales bio et comestibles!

Crédit photo: Marïphotographie

Jacynthe René

Journaliste amateur!

Commentaires (81)

*Vous devez être abonné avant de voir ou d'écrire un commentaire
jmagazine
©2017 Jmagazine - Tous droits réservés